Nadeau, M., Letarte, M.J. et Normandeau, S. (2010). Prédicteurs du sentiment d’auto-efficacité parental et de son changement auprès de parents d’enfant présentant un trouble déficitaire de l’attention/hyperactivité. Revue de psychoéducation, 39(2), 125-142.

Prédicteurs du sentiment d’auto-efficacité parental et de son changement auprès de parents d’enfant présentant un trouble déficitaire de l’attention/hyperactivité.
2010

Le sentiment d’auto-efficacité parental (SAEP), défini par les perceptions des parents à l’égard de leur compétence en tant que parent (Teti & Gelfand, 1991), prédit fortement les pratiques éducatives utilisées par ceux-ci. Pour cette raison, la présente étude vise à identifier 1) les prédicteurs du SAEP; 2) les prédicteurs du changement du SAEP entre deux temps de mesure. Trois catégories de prédicteurs sont étudiées: les caractéristiques de l’enfant (nombre et intensité des problèmes), celles des parents (âge de la mère à la naissance du premier enfant, stress et dépression parentale) et les caractéristiques familiales (revenu familial et sept dimensions du fonctionnement familial). Les participants sont 64 parents (56 mères; 8 pères) et leur enfant âgé entre 6 et 10 ans (12 filles; 52 garçons) présentant un trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité. Les résultats indiquent que plus la répartition des tâches domestiques est claire et équitable et que plus la famille est impliquée activement dans la vie des membres de la famille, plus le SAEP est élevé. Par contre, plus les membres de la famille communiquent leurs insatisfactions directement et d’une façon franche, moins le SAEP est élevé. Les résultats montrent que plus la mère est âgée à la naissance du premier enfant et que plus les règles sont claires dans la famille, plus le SAEP s’améliore. Des pistes d’interventions sont proposées aux intervenants qui désirent amener les parents à améliorer leur SAEP.


Joomla! is Free Software released under the GNU/GPL License.