Viens, S., Tourigny, M., Lagueux, F. et Étienne, L. (2011). Évaluation des effets d’une thérapie de groupe pour adolescents auteurs d’agressions sexuelles. Dans M. Tardif (dir.), L’agression sexuelle : Transformations et paradoxes (p. 307-327). Montréal : CIFAS-Institut Philippe-Pinel de Montréal. Récupéré du site CIFAS : http://www.cifas.ca/Cifas2009/PDF_livreCifas2009/16-307-327_EffetsTherapieGroupe.pdf

Évaluation des effets d’une thérapie de groupe pour adolescents auteurs d’agressions sexuelles.
2011

Cette étude évalue, à l’aide d’un devis quasi expérimental de type pré-test – post-test avec groupe contrôle, les effets d’une thérapie de groupe pour adolescents auteurs d’agressions sexuelles. Les 22 sujets du groupe contrôle ont reçu des services traditionnels d’un centre jeunesse (CJ) alors que les 29 sujets du groupe expérimental ont participé à une thérapie de groupe spécialisée pour adolescents auteurs d’agressions sexuelles, en plus de recevoir les services traditionnels d’un CJ. Les participants ont été rencontrés pour une entrevue semi-structurée et ont rempli huit questionnaires de type auto-rapporté portant sur les variables liées aux cibles de traitement. Une première série d’analyses montre qu’au début de la thérapie les deux groupes ne diffèrent que sur 4 des 33 variables dépendantes. Des test-t pairés (pré/post intervention) démontrent que le groupe contrôle s’améliore sur 3 variables comparativement à 20 variables pour le groupe expérimental. Cependant, des anovas ont démontré que le groupe expérimental ne s’améliore pas plus que le groupe contrôle sur la grande majorité des variables testées. Diverses hypothèses sont discutées pour expliquer le peu d’effets associés à la thérapie.


Joomla! is Free Software released under the GNU/GPL License.