Conférence de Dr. Joan A. Reid – Pour clore la programmation des midis-conférences du GRISE de l’année 2021-2022 en beauté

Mai 2022

 

La programmation des midis-conférences du GRISE se prolonge! Nous avons l’honneur d’accueillir la professeure Joan A. Reid, Ph.D, LMHC, de la University of South Florida, qui nous entretiendra sur la liaison traumatisante entre les victimes de l’exploitation sexuelle et leurs proxénètes, qui empêche les victimes de sortir des environnements d’exploitation. Cette communication passera en revue les mesures existantes liées au lien traumatique et la façon dont elles peuvent être modifiées et appliquées au contexte de l’exploitation sexuelle. La nécessité d’une mesure validée du lien traumatique sera discutée ainsi que les étapes suggérées pour aller de l’avant.

Cette conférence se déroulera sur la plateforme Teams et sera en anglais, suivie d’une période de questions où les personnes participantes pourront s’adresser à la conférencière en français ou en anglais. Pour toutes questions, veuillez nous écrire à grise@usherbrooke.ca

 


 

« Development of Trauma Bonding Measure in the Context of Commercial Sexual Exploitation [Le développement d’une mesure destinée à évaluer la liaison traumatisante entre les victimes de l’exploitation sexuelle et leurs proxénètes] », par Joan A. Reid, Ph.D., LMHC, Associate Professor and Director of the USF Trafficking in Persons Research Lab, University of South Florida St. Petersburg campus

Mercredi 15 juin 2022, 11h45 à 12h45, en webconférence sur Teams

Résumé : The devastating impacts of trauma bonding on survivors of sex trafficking have been repeatedly observed by researchers and practitioners alike. Labeled “the super glue of commercial sexual exploitation”, trauma bonding prevents survivors from exiting exploitive environments and facilitates a toxic cycle of repeated exploitation.

The psychological phenomenon of trauma bonding is a byproduct of interpersonal trauma whereby the perpetrator elicits fear in the victim that is experienced by the survivor as gratitude for being allowed to survive. The general phenomenon of survivors developing emotional attachments to their abusers or captors has been commonly observed in situations of sex trafficking, intimate partner violence, child abuse, hostage taking, and cults. Despite empirical evidence of trauma bonding among survivors of sex trafficking, no measure of trauma bonding has been developed, tested, or standardized. Without a reliable and standardized measure, it is not possible to assess trauma bonding among survivors of sex trafficking or evaluate treatment effectiveness. Our project aims to elaborate and validate such a measure guided by an advisory group comprised of survivors of sex trafficking, survivor-practitioners, and trauma specialists.

 

Consultez l’affiche promotionnelle

 

Cette conférence en ligne sera aussi enregistrée et disponible ultérieurement dans la médiathèque du site web.

Prochain article

La Professeure Caroline Fitzpatrick devient titulaire d’une Chaire de recherche du Canada

Lire cette actualité