28 mars 2024 | Quelle trajectoire de vie pour les enfants faisant l’objet de placements longs?, par Carmen Lavallée, Julie Noël et Alexandra Rivest-Beauregard

Midi-conférence du jeudi 28 mars 2024, de 11h45 à 12h45, qui se tient à l’Agora (B1-2002) du Carrefour de l’information de l’Université de Sherbrooke sur la campus principal (Sherbrooke) et en ligne sur Teams, par :

  • Carmen Lavallée, chercheuse principale, professeure titulaire à la Faculté de droit de l’Université de Sherbrooke, directrice du programme de maitrise en droit et chercheuse au partenariat Familles en mouvance (FRQSC)
  • Julie Noël, cochercheuse et professeure agrégée à l’École de travail social de l’Université de Sherbrooke, chercheuse régulière au Groupe de recherche et d’intervention sur les adaptations sociales de l’enfance
  • Alexandra Rivest-Beauregard, cochercheuse et doctorante en droit en cotutelle à l’Université de Sherbrooke et à Aix-Marseille Université
Résumé : Au Québec, un projet de vie permanent doit être déterminé pour tous les enfants placés, afin d’assurer la continuité et la stabilité des liens nécessaires à leur développement. La communication portera sur la permanence des placements lorsqu’ils sont prononcés jusqu’à la majorité et sur les effets qu’ils produisent sur la relation parents-enfants. À partir de l’analyse conjointe du dossier social (PIJ) et du dossier judiciaire de 30 enfants faisant l’objet d’une intervention du DPJ et placés pour des périodes s’échelonnant de 7 à 14 ans, la recherche trace un portrait inédit de la trajectoire de ces enfants. Plusieurs aspects seront abordés tels que le type de placements, les différents lieux d’accueil, le nombre de déplacements subis au cours de la trajectoire, le maintien ou non de relations avec leurs parents ainsi que les modalités de l’exercice de l’autorité parentale.
Pour consulter l’affiche promo 
Pour écouter la conférence