Au coeur du GRISE – un entretien avec Marie-Josée Letarte

Septembre 2022

Chaque mois, nous vous proposons une incursion au coeur du Groupe de recherche et d’intervention sur les adaptations sociales de l’enfance (GRISE), par le biais d’un entretien avec un de nos membres chercheurs. Ce mois-ci, nous avons discuté avec Marie-Josée Letarte, qui est professeure titulaire au département de psychoéducation de l’Université de Sherbrooke et membre chercheuse régulière du GRISE.

Un doctorat « au jour le jour »

Dès la maitrise, Marie-Josée s’est intéressé à la préparation scolaire. Après deux ans à soutenir les éducatrices de services de garde dans leur travail, comme conseillère pédagogique et comme enseignante en technique d’éducation à l’enfance, elle s’est vu offrir de débuter un doctorat qui porterait sur le programme de soutien parental Ces années incroyables, qui incluait un stage à Seattle auprès de la renommée Carolyn Webster Stratton. Connaissant déjà le programme en question et étant déjà vendue sur ses bienfaits, Marie-Josée s’est lancée dans le projet avec la mentalité « au jour le jour » et en « se donnant l’autorisation d’arrêter n’importe quand » si cela ne lui correspondait pas. Elle a, au contraire, achevé son doctorat, est devenue l’unique formatrice francophone accréditée du programme à ce jour et a obtenu son poste de professeure à l’Université de Sherbrooke, où elle poursuit ses travaux sur Ces années incroyables, entre autres projets de recherches.

Marie-Josée discute des bienfaits du programme Ces années incroyables sur la relation parent-enfant dans cet épisode d’Adaptation, le balado du GRISE :

 

Écouter l’épisode complet ici

Offrir des services auprès des parents pour favoriser la préparation scolaire

Marie-Josée mène un projet de recherche depuis près de 10 ans par lequel elle et son équipe collaborent avec des intervenant.es œuvrant auprès d’enfants vulnérables, afin de favoriser leur préparation scolaire, notamment en dépistant les enfants à risque et formant les intervenant.es au programme d’intervention aux habiletés parentales Ces années incroyables.

« Il y a plusieurs services au préscolaire, mais les enquêtes montraient encore beaucoup d’enfants qui affichaient des problèmes sur le plan de la préparation scolaire. On s’est dit qu’il n’y avait pas beaucoup de soutien offert aux parents. Est-ce que d’offrir un soutien aux parents, ça pourrait venir régler certains problèmes?  C’est la prémisse de notre étude. On est là-dedans depuis 2012 ».

Outre ce projet de recherche collaborative, Marie-Josée porte deux autres projets avec des collègues. Un premier projet vise à identifier les facteurs familiaux expliquant l’émergence des problèmes de comportements intériorisés et extériorisés chez les enfants d’âge préscolaire. Elle s’intéresse notamment au rôle de la transition scolaire. Un deuxième projet porte sur la participation des parents dont l’enfant est suivi à la protection de l’enfance et à la manière dont les différents programmes visant les habiletés parentales modulent l’utilisation de services de santé par la suite. Les travaux de recherche de Marie-Josée contribuent ainsi à soutenir les intervenant.es œuvrant auprès des enfants et de leurs parents et à indirectement, assurer le bon développement des enfants les plus vulnérables.

« Je souhaite non seulement aux enfants de bien se développer, mais aussi aux parents de tripper dans leur job de parent, donc je pense qu’on les aide dans ce sens-là ».

VISITER LE PROFIL DE MARIE-JOSÉE LETARTE

Propos mis en texte par Anne-Marie Ducharme, étudiante au doctorat en psychoéducation et membre étudiante du GRISE.