Les répercussions des violences sexuelles : vécu des universitaires issus des minorités sexuelles et de genre qui en sont victimes (M.-L. Bolduc et M. Villeneuve Cyr)

Nouvelle rédigée ans le cadre du concours de vulgarisation scientifique 2020 de l’Université de Sherbrooke par Marie-Louise Bolduc, étudiante à la maitrise en psychoéducation au cheminement recherche, et Mylène Villeneuve Cyr du Groupe de recherche et d’intervention sur les adaptations sociales de l’enfance (GRISE) de l’Université de Sherbrooke. Elles y abordent les répercussions des violences sexuelles vécues parmi les membres de la communauté universitaire issus de minorités sexuelles et de genre en vulgarisant un article des membres chercheures au Geneviève Paquette et Alexa Martin-Storey.

Lire la nouvelle vulgarisée

Référence : Bolduc M-L, Villeneuve Cyr M. (2020) Les répercussions des violences sexuelles : vécu des universitaires issus des minorités sexuelles et de genre qui en sont victimes.

 

Consulter l’article original

Référence : Paquette G, Martin-Storey A, Bergeron M, Dion J, Daigneault I, Hébert M, Ricci S, Castonguay-Khounsombath S. (2019). Trauma Symptoms Resulting From Sexual Violence Among Undergraduate Students: Differences Across Gender and Sexual Minority Status. Journal of Interpersonal Violence. DOI : 10.1177/0886260519853398