Geneviève Paquette

Directrice scientifique du GRISE et Professeure titulaire, département de psychoéducation, Université de Sherbrooke

Membres réguliers

Formation
  • (2009) Doctorat (Psychoéducation). Université de Sherbrooke.
  • (2004) Maîtrise avec mémoire (Psychoéducation). Université de Sherbrooke.
  • (1996) Baccalauréat (Psychoéducation). Université de Sherbrooke.
Biographie

Mon diplôme de psychoéducatrice en poche, j’ai commencé à travailler auprès des jeunes présentant des problèmes de comportement placés en centre de réadaptation. J’ai vite découvert que ces problèmes de comportement dérangeants dévient notre attention de ce qui marque les parcours de vie de ces jeunes. En effet, ces parcours sont marqués par de la maltraitance sévère affectant certes les comportements des jeunes, mais aussi leur développement, leurs relations avec les autres, leur personnalité, et plus encore, leurs perspectives d’avenir. Affectée plus longtemps à une unité d’encadrement intensif hébergeant des filles adoptant des comportements agressifs, j’ai remarqué deux choses. Tout d’abord, ces jeunes filles avaient toutes en commun d’avoir subi des agressions sexuelles et deuxièmement, à l’époque, nous ne savions pas trop comment traiter cet événement et ses conséquences.

De retour aux études, j’ai entrepris de m’intéresser d’abord aux filles et à la violence sexuelle, puis aux facteurs associés et aux conséquences de la maltraitance subie dans l’enfance par diverses populations vulnérables. Mes travaux de recherche visent donc à mieux comprendre comment la violence subie influence les trajectoires d’adaptation des jeunes, comment prévenir cette violence et ses conséquences dans le but de modifier les parcours des populations vulnérables en plus de soutenir l’adaptation de ces jeunes lors de différentes transitions importantes comme l’entrée dans la vie adulte ou la parentalité. En ce sens, mes travaux s’inscrivent majoritairement dans les axes 2 et 3 du GRISE.

Voir l'équipe