Déficience intellectuelle et maltraitance chez les enfants: Examen des facteurs et des conséquences associés et influence des services médicaux, sociaux et de réadaptation reçus

Chercheur.e principal.e :

Autre chercheur.e principal.e :

Jacinthe Dion

Cochercheur.es :

Mireille Cyr, Isabelle Daigneault, Sonia Hélie, Christian Joyal, Alexa Martin-Storey, Karine N Tremblay, Eveline van Vugt

État du projet :

Dates :

avril 2020 - mars 2024

Résumé :

Contexte. Les enfants présentant une déficience intellectuelle (DI) sont 4 fois plus à risque de subir de la maltraitance durant l'enfance que les autres enfants. Pourtant, très peu de connaissances sont disponibles sur les facteurs de risque sur le plan de leur santé et de leur développement et sur les conséquences de la maltraitance qui leur sont propres. Le rôle des services reçus sur l’atténuation des risques ou les conséquences qu’ils développent ou non est aussi inexploré. Objectifs. Ce projet de recherche vise à: 1) identifier 1.1) les facteurs de risque de santé et 1.2.) lesconséquences de la maltraitance sur la santé, le développement et l’adaptation des enfants présentant uneDI, en plus d’évaluer 1.3.) le rôle de trois types de services (médicaux, de protection et spécialisés en DI)sur le développement ou l’intensité de ces conséquences; 2) distinguer les facteurs parentaux, sociaux etles troubles intériorisés et extériorisés associés à la situation des enfants maltraités présentant une DI envérifiant si 2.1) certaines caractéristiques de la maltraitance (forme, sévérité), 2.2.), le niveau de la DI et2.3.) la dose ou le type de services reçus modèrent la relation entre la maltraitance et les conséquences.L’influence du sexe et du genre sur la présence et la force des associations relevées sera testée. Le projetde recherche combinera les informations obtenues par trois banques de données : celles des centres de laprotection de la jeunesse du Québec, du Régime d’assurance maladie du Québec et celle des services en DI/TSA/DPdes centres intégrés de santé et de services sociaux du Québec (CISSS). Une collecte de données directe auprès des parentset des enseignant.es d’enfants maltraités ou non et avec une DI ou non sera conduite afin de documenter lesfacteurs familiaux et sociaux chroniquement sous-documentés dans les recherches et les conséquencesautres que des diagnostics de santé propres à la maltraitance des enfants ayant une DI.Méthode. Le présent projet utilisera un devis observationnel, soit le meilleur choix pour étudier desmécanismes de cause à effet lorsque l’emploi de devis expérimentaux n’est pas possible pour des raisonspratiques ou éthiques. Pour répondre aux objectifs de recherche, deux études seront réalisées. Pourl'étude 1, un devis longitudinal de type suivi de cohortes de naissances sera utilisé afin d’identifier lesfacteurs de risque, les conséquences, la dose et le type de services reçus chez les enfants selon la DI (oui/non) et la maltraitance (oui/non). L'étude 2 est basée sur un devis transversal corrélationnel, impliquantune collecte de données par questionnaires auprès de parents non-agresseurs ou des personnes donnant les soins à l’enfant et d’enseignant.es d’enfants référés par différents milieux offrant des services aux enfants dont en contexte de maltraitance.

Organisme.s subventionnaire.s :

Instituts de Recherche en Santé du Canada (IRSC) - Projet
Axe 2:
Modifier les parcours développementaux et les trajectoires des enfants présentant des difficultés en raison de caractéristiques personnelles ou environnementales.