Malena Argumedes

Professeure adjointe, département de psychoéducation, Université de Sherbrooke

Membre régulier

Formation
  • (2017) Doctorat (Psychoéducation). Université de Montréal.
  • (2010) Maîtrise sans mémoire (Psychoéducation). Université de Montréal.
  • (2008) Baccalauréat (Bidisciplinaire). Université de Montréal.
Biographie

Mon histoire d’amour avec la clientèle d’enfants ayant un trouble du spectre de l’autisme (TSA) et leurs proches, mais aussi avec la recherche, s’est amorcée un peu par hasard, au début de mes études de deuxième cycle en psychoéducation (profil intervention). Le plan initial pour mon stage d’intervention a été modifié à la dernière minute et je me suis retrouvée en stage dans un centre de réadaptation en déficience intellectuelle et en TSA, avec un accompagnateur qui faisait son doctorat en analyse appliquée du comportement (ABA). J’ai donc commencé à travailler avec lui sur son projet de doctorat et je me suis tranquillement plongée dans ce monde fascinant et complexe qu’est l’ABA. Au cours de ces deux années, j’ai côtoyé des familles extraordinaires qui vivaient leur lot de défis, mais qui acceptaient de travailler avec nous pour tenter de trouver des solutions aux comportements problématiques que leurs enfants vivaient. Sans jamais me douter que j’allais entreprendre des études de troisième cycle en psychoéducation, j’ai commencé à m’intéresser aux meilleures façons, réalistes et concrètes, d’aider les proches des enfants ayant un TSA et des comportements problématiques sévères.

Cet intérêt de recherche m’a menée à m’intéresser aux stratégies d’intervention en lien avec le Soutien au Comportement Positif (SCP) lors de mes études doctorales et à développer une expertise sur les interventions de troisième niveau pour soutenir les parents et les enseignantes et les enseignants des enfants ayant un TSA et pour lesquels les interventions habituellement disponibles dans leurs milieux ne font pas diminuer leurs difficultés de comportement. Mes travaux de recherche se centrent aussi sur la prévention des comportements problématiques chez les enfants d’âge préscolaire en milieu de garde, pour lesquels je travaille à valider un programme d’intervention universel basé sur le SCP.

Mes travaux de recherche se situent donc dans les trois axes de recherche du GRISE, puisque je vise, par l’évaluation de programmes probants en milieux naturels, à favoriser les capacités adaptatives des enfants ayant un TSA et des tout-petits, à modifier leur parcours développemental en diminuant leurs comportements problématiques et à soutenir les parents, enseignantes, enseignants, éducatrices et éducateurs qui travaillent avec eux au quotidien.

Mon parcours est la preuve que les hasards de la vie peuvent ouvrir la porte de l’amour de la recherche!

Voir l'équipe