L’apport des outils numériques pour étudier l’écriture et améliorer son apprentissage en France et au Québec – Projet NumEc

Chercheur.e principal.e :

Cochercheur.es :

Denis Alamargot, Xavier Aparicio, Florence Bara, Nathalie Bonneton, Marie-Line Bosse, Gilles Caporossi, Isabelle Carchon, Anne-Lise Doyen, Aline Frey, Vincent Grenon, Jessica Guilbert, Caroline Jolly, François Jouen, Alban Letanneux, Jessica Lévesque, Éric Marchand, Pascale Nootens, Magali Noyer, Réjean Plamondon, Joëlle Provasi, Loïc Pulido, Laurence Vaivre-Douret

État du projet :

Dates :

janvier 2016 - mars 2023

Résumé :

Cette recherche a pour objectif : (i) d’améliorer et d’articuler les outils numériques d’étude de l’écriture pour (ii) approfondir le développement de la graphomotricité chez les élèves français et québécois (dont les programmes scolaires diffèrent) et ses conséquences sur la réussite orthographique. Pour ce faire, les performances en écriture d’élèves ordinaires, pratiquant l’écriture cursive (en France) ou scripte (au Québec) ont été enregistrées par le biais d’outils informatiques numérisant la posture, les réalisations du geste et/ou de la trace écrite, ainsi que les prises d’informations visuelles associées. Le choix des outils et des mesures a été effectué en fonction du niveau scolaire et des phénomènes étudiés. Les performances graphomotrices et orthographiques des élèves a été évaluées en maternelle, en première et deuxième années du primaire ; moments où des différences majeures dans l’enseignement de l’écriture apparaissent entre la France et le Québec. Le traitement des données numériques recueillies est assuré par le développement d’algorithmes identifiant des patrons pertinents. En ce sens, ce projet, profitant pleinement de l’apport du numérique dans la recherche, implique une collaboration étroite entre des chercheurs en sciences humaines et sociales (éducation, psychologie) et des chercheurs en sciences mathématique et informatique. Des retombées pour l’éducation sont attendues : recommandations pour améliorer l’apprentissage de l’écriture en France et au Québec ; nouvelles modalités numériques d’évaluation des compétences en écriture.

Organisme.s subventionnaire.s :

ANRFRQSC - Fonds de recherche du Québec – Société et Culture (FRQSC) - Projet France-Québec en Sciences humaines et sociales
Axe 1:
Favoriser les capacités adaptatives des enfants à risque en raison de caractéristiques personnelles ou environnementales.