Équipe AJIR : difficultés d’Adaptation des Jeunes et Interventions de Réadaptation

Chercheur.e principal.e :

Cochercheur.es :

Delphine Collin-Vézina, Sophie Couture, Denis Lafortune, Catherine Laurier, Geneviève Parent, Katherine Pascuzzo, Miguel Terradas, Mathilde Turcotte, Marie-Pierre Villeneuve

État du projet :

Dates :

avril 2022 - mars 2026

Résumé :

L’objectif de notre équipe est de produire des connaissances scientifiques qui contribueront au développement d’interventions de réadaptation prometteuses pour soutenir l’adaptation psychosociale des jeunes en difficulté âgés entre 12 et 25 ans. Résolument tournée vers l’étude des facteurs qui favorisent ou qui entravent le développement des jeunes en difficulté et les meilleures pratiques à promouvoir pour soutenir leur adaptation psychosociale, notre équipe universitaire aborde cette demande de renouvellement avec une nouvelle signature : L’équipe AJIR: difficultés d’Adaptation des Jeunes et Interventions de Réadaptation. Alors que notre programmation initiale ne portait que sur des jeunes en difficulté de sexe féminin, notre équipe intègre maintenant tous les jeunes en difficulté, peu importe leur sexe et leur genre. Notre programmation scientifique se décline en trois axes. D’abord, l’axe 1 « Parcours de vie adverses, difficultés d’adaptation et mécanismes de changement » vise à établir la nature et l’ampleur des conséquences des parcours de vie adverses sur le développement des jeunes en difficulté, mais surtout, de cibler des facteurs capables d’insuffler des changements positifs. L’axe 2 « Expériences et besoins en regard des interventions de réadaptation– points de vue de jeunes, de parents et d’acteurs de la pratique » se consacre à donner une voix à ces personnes pour comprendre, au regard des interventions de réadaptation, le sens qu’elles y accordent, le rôle qu’elles s’attribuent et les impacts qu’ elles perçoivent. Finalement, l’axe 3 « Les effets des interventions de réadaptation sur l’adaptation de jeunes en difficulté » va plutôt viser à évaluer les effets des interventions sur le développement et l’ adaptation des jeunes. Pour répondre à ces objectifs, divers devis quantitatifs, pour la plupart longitudinaux, qualitatifs et mixtes sont utilisés. Pour l’ensemble de ces axes, 15 projets, menés de concert avec au moins deux membres de l’équipe de recherche, sont prévus à l’agenda de l’équipe de recherche dès avril 2022.   L’expertise de notre équipe est reconnue à travers nos nombreux projets et contributions scientifiques, mais aussi à travers notre implication dans des initiatives déployées au Québec sur la jeunesse en difficulté. Pensons à la Commission sur l’exploitation sexuelle et à la Commission sur les droits des enfants et la protection de la jeunesse qui se sont imposées pour entreprendre une réflexion en profondeur des lacunes relevées dans les services de réadaptation offerts aux jeunes en difficulté. Les membres de notre équipe ont également été invités pour leurs expertises scientifiques dans des chantiers majeurs entrepris au Québec pour rehausser la qualité de ces services de réadaptation: portrait des pratiques sur la transition à la vie adulte des jeunes placés (INESSS, 2018), avis sur les meilleures pratiques en matière de fugues (INESSS, 2018), révision des normes et standards de pratique en protection de la jeunesse (INESSS, 2020) et guide d’application du recours à des mesures d’encadrement (MSSS, 2019). Ces initiatives justifient plus que jamais l’importance de notre programmation scientifique. C’est sur cette lancée que notre équipe continuera à produire et à diffuser de nouvelles connaissances et à former une relève scientifique de haut niveau.

Organisme.s subventionnaire.s :

Fonds de recherche du Québec – Société et Culture (FRQSC) - Soutien aux équipes de recherche
Axe 3:
Soutenir l’adaptation et l’équilibre des personnes exposées aux conséquences des difficultés d’adaptation lors des périodes de transition.