Évaluation d’un outil de soutien à un accompagnement centré sur la théorie de l’attachement pour les adolescents hébergés

Chercheur.e principal.e :

Cochercheur.es :

Chantal Cyr

État du projet :

Dates :

septembre 2019 - août 2021

Résumé :

Les travaux de recherche antérieurs sont sans équivoque à l'égard des effets dévastateurs de la maltraitance sur le développement socio-émotionnel de l'enfant (Cicchetti et Valentino, 2006). En particulier, on peut penser aux problèmes de comportement et aux modèles d'attachement insécurisant que peuvent développer les victimes de maltraitance. Ces effets peuvent être si négatifs que plusieurs victimes en viennent à présenter des problèmes d'adaptation sévères qui nécessitent leur hébergement en centre de réadaptation. Au Québec, cette réalité frappe près de 2350 adolescents, soit 10% de ceux pris en charge par la Direction de la Protection de la Jeunesse (DPJ, 2018). Cette mesure de placement de dernier recours cherche à favoriser la reprise du développement socio-émotionnel du jeune. Pour atteindre cet objectif, le Centre Intégré Universitaire de Santé et de Services Sociaux du Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal (CIUSSS-CSMTL) veut implanter une approche psychoéducative centrée sur l'attachement permettant aux éducateurs des centres de réadaptation (CR) de mieux comprendre et répondre à la détresse des jeunes placés et ainsi favoriser chez ces derniers des représentations d'attachement plus sécurisant. L'éducateur, en tant que figure de soins significative et sensible, pourrait ainsi moduler positivement la trajectoire développementale de l'adolescent. Récemment, avec le CIUSSS-CSMTL et le Carrefour de formation du Regroupement Universitaire Intégré pour la Jeunesse (RUIJ), l'équipe de recherche a développé une intervention pour soutenir les pratiques centrées sur l'attachement des éducateurs en CR, soit l'Accompagnement des Adolescents fondé sur l'Attachement (le 3A; Côté et al., 2018). Cette intervention vise à aider les éducateurs à mieux interpréter les signaux de détresse des jeunes et à répondre avec plus de sensibilité à leurs besoins, et ce, en considérant leur propre posture dans la relation. Le présent projet a donc été élaboré avec notre partenaire, le CIUSSS-CSMTL, afin d'évaluer les effets de l'intervention 3A, tel qu'appliqué par des éducateurs auprès d'adolescents hébergés en CR. Non seulement notre collaboration fera avancer les connaissances sur le rôle de la relation entre l'adolescent et son éducateur en CR comme contexte permettant au jeune placé de vivre de nouvelles expériences sécurisantes, mais aussi elle répondra à un besoin de notre partenaire d'implanter des pratiques probantes fondées sur l'attachement; ceci afin de veiller à l'amélioration des pratiques et d'assurer une continuité dans la qualité de l'offre de service. Spécifiquement, nous examinerons si l'application du 3A sera associée à une meilleure sensibilité chez les éducateurs, ainsi qu'à un meilleur fonctionnement socio-émotionnel chez les adolescents, en comparaison à des éducateurs n'ayant pas utilisé cette approche et les adolescents qu'ils accompagnent.

Organisme.s subventionnaire.s :

Conseil de Recherches en Sciences Humaines du Canada (CRSH) - Engagement Partenarial
Axe 3:
Soutenir l’adaptation et l’équilibre des personnes exposées aux conséquences des difficultés d’adaptation lors des périodes de transition.