Gabrielle Garon-Carrier

Professeure adjointe, département de psychoéducation, Université de Sherbrooke

Membre régulier

Formation
  • (2018) Postdoctorat (Psychologie du développement). University of London - Goldsmiths College.
  • (2016) Doctorat (Psychologie). Université Laval.
  • (2010) Baccalauréat (Psychologie). Université Laval.
Biographie

Dès le début de mes études universitaires, je me questionnais sur les facteurs qui amènent certains enfants à réussir sur le plan scolaire, à être entourés d’amis, alors que d’autres – parfois issus d’un même milieu familial – peuvent avoir des difficultés d’apprentissage ou des problèmes de comportements. Quels sont ces mécanismes qui, dès l’enfance, expliquent ces différences? Animée par ces questions, c’est ainsi que j’ai entrepris des études doctorales en psychologie, et que j’ai étudié de manière plus approfondie les déterminants cognitifs, familiaux, génétiques et environnementaux des prérequis scolaires (dont la numératie), du rendement et de la motivation à l’école. C’est après avoir occupé un emploi comme chercheuse à Emploi et Développement Social Canada, que je me suis intéressée à la recherche sur les services comme agent de changement pour réduire les iniquités à l’enfance, favoriser l’adaptation sociale, et soutenir la prise de décision au regard des politiques sociales.

Aujourd’hui, mes travaux de recherche visent à mieux comprendre quels sont les facteurs personnels et environnementaux propres aux enfants vulnérables qui sont associés à la préparation scolaire, l’inclusion de ces enfants dans les services préscolaires et scolaires, et l’effet de ces services sur leur adaptation ultérieure. Les résultats de mes travaux contribuent ainsi au développement de connaissance qui ultimement, visent à donner à chaque enfant le meilleur départ possible dans la vie en réduisant les iniquités au sein des familles de ces enfants, du milieu scolaire et des services publics, ce qui s’inscrit dans l’axe 1 et 2 du GRISE.

Voir l'équipe