Résultats du concours CRSH Développement Savoir – Financement accordé à 2 chercheures du GRISE

Juillet 2020

Les chercheures Gabrielle Garon-Carrier et Katherine Pascuzzo ont chacune obtenu le financement demandé au programme Développement Savoir du concours du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH) pour leur projet de recherche. Toutes nos félicitations! L’été 2020 sera entre autres dédié à mettre en place les prochaines étapes des échéanciers respectifs!

Le projet sous la direction de Gabrielle Garon-Carrier est intitulé Contribution des habiletés parentales et des services d’aide à l’école au fonctionnement adaptatif des élèves à risque, selon le type de vulnérabilité et le sexe et réunit Angélique Laurent, Marie-Josée Letarte, Marie-France Morin, chercheures au GRISE de l’UdeS. Ce nouveau projet s’inscrit dans l’Axe 1 de la programmation de recherche du GRISE « Favoriser les capacités adaptatives des enfants à risque en raison de caractéristiques personnelles ou environnementales ». Il prend appui sur une étude amorcée il y a 6 ans sur l’implantation et l’évaluation d’un programme d’entrainement aux habiletés parentales, Ces Années Incroyables (CAI), pour aider les parents à soutenir la préparation scolaire de leurs enfants dépistés comme étant vulnérables sur le plan de la préparation scolaire. Le projet mené la professeure Gabrielle Garon-Carrier vise à établir l’effet à long terme de ce programme sur l’adaptation sociale et scolaire des enfants vulnérables une fois à l’école primaire.

Le projet Les difficultés des femmes ayant reçu des services en protection de la jeunesse: Les impacts sur leurs capacités parentales et l’adaptation de leurs enfants est sous la responsabilité de Katherine Pascuzzo et rassemble comme cochercheures Nadine Lanctôt et Geneviève Paquette du GRISE de l’UdeS et Chantal Cyr de l’UQAM. Il est associé à l’Axe 3 « Soutenir l’adaptation et l’équilibre des personnes exposées aux conséquences des difficultés d’adaptation lors des périodes de transition » de la programmation de recherche du GRISE. Ce projet innovant poursuit une étude longitudinale amorcée en 2008 auprès d’adolescentes prises en charge par la protection de la jeunesse. Il vise à orienter l’étude originale dans une nouvelle direction en y intégrant pour une première fois leurs enfants. Il permettra d’enrichir, notamment, le champ de recherche de l’attachement en clarifiant les processus pouvant altérer la capacité des mères vulnérables à promouvoir un attachement sécurisant chez leur enfant.

Prochain article

La nouvelle programmation des Midis-GRISE est lancée : 3 conférences auront lieu cet automne

Lire cette actualité