Caractéristiques individuelles et familiales associées à la persistance des troubles du comportement perturbateur chez les enfants

Année :

Référence

*Goodfellow M, Lapalme M, Déry, M., Lemieux, A. (2017). Caractéristiques individuelles et familiales associées à la persistance des troubles du comportement perturbateur chez les enfants. Enfance en Difficulté. 5(1): 25-54.


Résumé

Cette étude vise à identifier des caractéristiques distinguant les enfants des trajectoires persistante et décroissante des troubles de comportement perturbateur et de vérifier l’effet modérateur du genre. L’échantillon est composé de 268 enfants (28 % de filles) du primaire (M=9,8 ans; é.-t.=1,79 an) recevant des services spécialisés pour difficultés comportementales à l’école. Selon les analyses de trajectoires (six ans) réalisées, 12,3 % d’enfants (24 % de filles) appartiennent à la trajectoire persistante et 32,5 % (30 % de filles) à la trajectoire décroissante. Bien que les enfants des deux trajectoires présentent des vulnérabilités similaires à l’entrée dans l’étude, les analyses de régression multivariées indiquent qu’un tempérament plus réactif augmente la probabilité d’appartenir à la trajectoire persistante chez les filles. Aussi, la présence d’un trouble anxieux et l’absence d’un trouble dépressif chez les parents seraient associées à la trajectoire persistante. Ces résultats soutiennent l’importance de cibler aussi les difficultés des parents lorsque l’on souhaite prévenir la persistance des troubles du comportement.


DOI